Comment poser l’écran de sous-toiture au faîtage?

question-pratComment faut-il poser l’écran de sous-toiture sous la ligne de faîtage et les arêtiers ? Laquelle des deux solutions imposées par le NF DTU 40.29 convient-elle ?

Le faîtage comme les arêtiers qui sont des lignes de jonction entre pans de toiture constituent, à ce titre, des points singuliers relevant de règles spécifiques pour la mise en œuvre de tous les composants de la couverture. La pose de l’écran de sous-toiture ne fait pas exception. Le NF DTU 40.29 impose, à cet égard, deux types de pose selon la configuration de la toiture.

Les principes de base à respecter

Maintenir la ventilation de la sous-face de la couverture : Quel que soit le type d’écran souple, le NF DTU 40.2 exige que la sous-face de la couverture soit ventilée par une lame d’air continue de 2 cm. Mais, s’agissant de la sous-face de l’écran lui-même, les dispositions relatives à la ventilation diffère en fonction :
• de la nature du support;
• et du type d’écran.

Distinguer « écrans ventilés » et « écrans non ventilés » : .
1. Les écrans non respirants seront ventilés : Le NF DTU 40.29 indique les dispositions à respecter pour assurer la ventilation obligatoire, depuis l’égout jusqu’au faîtage, de la sous-face des écrans de sous-toiture dits « non respirants » posés sur support discontinu (chevrons, fermettes).
1. Les écrans HPV peuvent être non-ventilés : En effet, seuls ces écrans dits « respirants » et classé « Hautement Perméables à la Vapeur d’eau (HPV) » peuvent donc être posés directement sur l’isolant car ils n’ont pas besoin d’être ventilés par une lame d’air en sous-face.

1. Les écrans souples ventilés

faitages-ventilesLe raccordement des écrans au niveau de la ligne de faîtage ou d’arêtier, doit présenter une aération de leur sous-face.
La solution consiste à interrompre le dernier lé de manière à aménager un espace de largeur comprise entre 2 cm et 5 cm de part et d’autre de la ligne ou de la planche du faîtage afin de constituer une ligne de ventilation. L’air est alors évacué :
1. par les chatières(n°7), lorsque les tuiles faîtières sont scellées (n°1),
2. ou en faîtage, par les orifices de ventilation du closoir mécanique (n°2).
ligne-trans660Ce principe d’interruption de l’écran au faîtage est destiné à ventiler la sous-face de l’écran. S’il ne prémunit pas totalement contre la pénétration de neige ou de pluie à ces endroits, ce risque est toutefois extrêmement limité par rapport à l’absence d’écran.

2. Les écrans souples non ventilés sur support continu

faitiere-HPVRecouvrement des lés sous la ligne de faîtage :
Si l’écran de sous-toiture est posé directement sur l’isolant, ils est non ventilé en sous-face et doit donc impérativement être classé « HPV »  (Hautement Perméables à la Vapeur).
Son raccordement au niveau de la ligne de faîtage ou d’arêtier de l’écran au niveau de la ligne de faîtage ou d’arêtier sera réalisée de façon continue :
• soit par retournement du dernier lé d’un versant sur l’autre versant avec un recouvrement minimal de 10 cm (20 cm pour les pentes ≤ 30 %),
•  soit par l’apport d’une bande à cheval sur le faîtage (de largeur suffisante pour assurer le recouvrement minimal de part et d’autre du faîtage).
La pose d’un écran de sous-toiture HPV au contact de l’isolant doit obligatoirement s’accompagner de la mise en oeuvre d’un pare-vapeur indépendant côté intérieur.