Pénurie et hausse des prix inédites sur les isolants en polyuréthane

La baisse de la production mondiale de mousses en polyuréthane entraîne une hausse des coûts des panneaux et des retards dans les chantiers.

polyurAlors que la demande relative aux économies d’énergie peut profiter à la reprise de l’activité dans le secteur de la construction, les professionnels de l’enveloppe du bâtiment sont confrontés à des difficultés d’approvisionnement en mousse polyuréthane (PU) consécutive à la pénurie à l’échelle mondiale, depuis février 2017, de MDI (ou 4,4′-diisocyanate de diphénylméthylène), le monomère de base nécessaire à la fabrication de cet isolant.
En cause : les arrêts de la production pour maintenance de certains grands sites de fabrication ont aggravé la carence de production constatée depuis plusieurs mois.
Cette situation engendre une augmentation du coût des panneaux d’isolation en mousse expansée de l’ordre de 25 % à 30 % et des retards en cascade des projets et des chantiers.
Selon le Syndicat national des Polyuréthanes (SNPU), cette pénurie est en passe de se transformer en « crise sans précédent » et l’organisme n’envisage pas de retour à la normale avant la fin de l’année 2017.